La romance affiche ses lettres de noblesse

Dans ce roman classé young-adult, nous suivons Caitlin Groves, une adolescente qui se trouve être la cible de moqueries dans son école. Rejetée, stigmatisée pour des raisons que l’on ignore, elle trouvera un refuge inattendu en la personne de Kasey Powell, son amie d’enfance. Celle-ci n’a pas peur d’afficher clairement son homosexualité et s’attire bientôt le regard et l’intérêt des bourreaux de Caitlin.

 

Les héroïnes sont très charismatiques et leurs caractères sont équilibrés, très fouillés et j’ai particulièrement apprécié cette façon de composer les personnages. Je me suis retrouvée parfois en l’une, parfois en l’autre. C’est donc un roman d’identification, où chaque lectrice trouvera des repères.

 

Ce n’est pas une romance classique, même si il s’agit bien d’amour (entre femmes) c’est bien plus profond que cela. Rejet, naissance du désir, premiers émois sexuels, perte des repères, besoin de reconnaissance de la part de sa communauté, exaltation, … ces moments propres à l’adolescence sont ici abordés et vécus avec bienveillance. Mettre des mots sur ces expériences était non seulement nécessaire mais fait écho à chacun.

 

Au fil des mots, j’ai ressenti tous ces sentiments contradictoires vécus par Caitlin. Ses peurs, ses désillusions, son envie de fuir … De Kasey, j’ai partagé le déchirement, entre son amoureuse, et son amie. Son besoin de protéger les autres aussi. D’être là coûte que coûte. Sa loyauté et son côté entier m’a beaucoup touchée.

La beauté de ce livre c’est aussi son sens du détail. Cette faculté de nous permettre de ressentir. Ce n’est pas quelque chose qu’on retrouve facilement et qui a du demander beaucoup de travail d’écriture, et sans doute une pointe d’introspection de la part des auteures.

 

Le choix d’alterner les points de vue entre Caitlin et Kasey chapitre par chapitre rythme la lecture et empêche bien le lecteur de poser le livre avant la fin.

 

« Tu as nourri en moi une faim impossible. C’était une terrible erreur » c’est un peu le message que voudrait vous faire passer Cherilyn et Lou : c’était ma première lecture de votre bibliographie, mais certainement pas la dernière !

 

Un très bon roman, à lire et à faire découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *