Hermès, appelé aussi Le messager de Mars, l’Elu des Anciens ou encore le Gardien des savoirs, écume la Terre afin de recueillir les savoirs de la vie d’Avant, perdus des hommes depuis que les plus riches sont allés coloniser Mars, laissant la vie sauvage reprendre son cours.

Ceux qui n’ont pu partir pensent que la Terre c’est l’Enfer… Mais ont-ils vraiment raison?

Une bande dessinée qui rend compte de l’absurdité de la profusion consumériste dans laquelle nous vivons lorsque l’humanité se délite, elle parle de l’importance du partage, de la transmission, de la brieveté de nos vies et du sens qu’on leur donne.

Les graphismes très expressifs regorgent de clins d’oeil à nos objets du quotidien, enfouis dans la nature renforcée par l’absence des hommes.
Les personnages et les décors sont d’une beauté incroyable.
Les dialogues sont concis mais les mots choisis sont très forts. Au delà de l’évasion provoquée par le coté science-fiction, c’est une lecture qui appelle à s’interroger, et à prendre conscience du monde dans lequel nous vivons.

Quelle pépite !

A découvrir en nature, pour ralentir et reprendre racine.

Laisser un commentaire