Et vous, qui êtes-vous?

Denis Cheissoux ne s’y est pas trompé en chroniquant Qui suis-je ? Cet album, aussi petit que puissant, est accessible dès 6 ans mais saura ravir les curieux adultes autant que les petits.

A travers des questionnements simples et profonds, le jeune lecteur suit au fil des pages le parcours d’un petit personnage subtilement représenté par une empreinte digitale, symbole de la singularite des êtres et de la multiplicité de chemins possibles.

S’il y a bien quelque chose d’universel dans toute cette singularité, c’est la volonté de chacun de nous de partir à la recherche de son identité. Tony Durand nous y emmène avec beaucoup d’humour, de finesse mais aussi grâce à une poésie graphique très inspirante.

J’ai pris beaucoup de plaisir à le parcourir, je suis certaine que c’est un album qui parlera à chacun, et qui nourrira peut-être même des ateliers d’écriture ou des débats entre adolescents ou adultes.

Personnellement, je l’ai testé avec mon enfant de 5 ans. Il a beaucoup aimé, mais trop jeune pour les questionnements, il répondait très rapidement aux questions. L’âge de 6 ans est donc, je pense, une recommandation réelle, bien que dans ce cas-ci, nous avons parlé d’empreinte, fais une activité d’observation et qu’il l’a depuis plusieurs fois repris en main.

Je vous recommande donc chaudement cette lecture, fruit d’un travail d’artiste de qualité, ainsi que la maison d’édition Møtus car sa ligne éditoriale regorge de pépites à diffuser sans compter !

Laisser un commentaire